Quelques règles pour l'aquariophilie d'eau douce
PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 13
MauvaisTrès bien 
Rappel des règles de l'aquariophilie


( Ces règles ne sont valables que pour un aquarium d'eau douce)

* Trouvez le bon emplacement ! *

Parce qu'il demande un entretien régulier, l'accès à l'aquarium doit être direct et facile. Il n'est pas nécessaire de l'installer à proximité d'une prise d'eau! Evitez l'exposition directe à la lumière solaire qui favoriserait la prolifération des algues. Posez une plaque de polystyrène entre l'aquarium et son support pour amortir d'éventuels chocs et l'empêcher soit de se cintrer, soit de se fendre. Installez-le sur une surface plane et le long d'un mur porteur s'il s'agit d'un grand aquarium. A cause des projections d'eau, ne disposez aucun appareil électrique en-dessous (à l'exception d'un filtre étanche).

* Un espace suffisamment vaste ! *

Un poisson a besoin d'un espace minimal pour vivre et s'épanouir. Il doit disposer d'un litre au minimum par centimètre de taille adulte en eau douce. Sans oublier qu'au plus l'aquarium sera grand, au plus le milieu sera stable. Autrement dit, la pollution de l'aquarium sera proportionnelle à la quantité de poissons maintenus par rapport à la taille de l'aquarium. N'oubliez jamais que les poissons vendus en magasin sont pour la plupart de jeunes spécimens et qu'ils grandiront avec l'âge.

* Offrez-leur une eau de qualité ! *

Les poissons naissent et grandissent dans l'eau. De sa qualité dépend leur santé. L'acidité, l'alcalinité ou la neutralité de l'eau se mesure en pH; le pH idéal est celui qui correspond au milieu naturel des poissons. Le taux de dureté désigne tout simplement la quantité de sels minéraux dissous dans l'eau. Il s'exprime en degrés. Le taux de nitrites indique le taux de pollution de l'eau produit par les déchets organiques.

* Mettez des plantes ! *

Les plantes produisent l'oxygène indispensable à vos poissons : elles servent à digérer les nitrates qui, sans elles, deviendraient redoutables pour vos poissons. En théorie, plus il y a de plantes mieux les poissons se portent. Si les conditions leur sont favorables (qualité de l'eau, température, éclairage, sol), les plantes vont se développer rapidemment. Il sera utile lors de l'entretien de l'aquarium, de faire un peu de jardinage pour laisser aux poissons un espace de nage suffisant.

* Démarrez en douceur ! *

Préparez le sol, installez le décor puis les accessoires (filtres, chauffage débranché,). Préparez l'eau de votre aquarium en fonction du type de poissons que vous désirez y mettre. Ensemencez avec des bactéries. Mettre le tout en marche (filtre, chauffage, éclairage 10 à 12 h par jour,). Ainsi, au bout de quelques jours, l'eau peut se troubler. Cela n'est pas grave, c'est signe du développement des bactéries. Vous pouvez déjà y mettre les plantes et mettre en place complétement votre décor. Laissez tourner votre aquarium au moins pendant 2 semaines à vide. Prélevez un peu d'eau pour faire les analyses. Si les analyses de l'eau sont correctes, vous pourrez commencer à peupler votre aquarium, sinon changer 20% de votre eau, et repatientez une semaine pour refaire les tests et recommencez si cela est nécessaire.

* Choisissez bien vos poissons ! *

Des espèces différentes ont des besoins et des caractères différents. Certains poissons peuvent ne pas cohabiter harmonieusement dans votre aquarium. Choisissez de préférence des espèces de poissons venant d'un même milieu et d'une même origine géographique. De plus, il est préférable de choisir des poissons qui évoluent à plusieurs niveaux de l'aquarium pour en améliorer l'équilibre. L'équilibre communautaire des poissons doit être aussi respecté. Certaines espèces ne vivent qu'en groupe, n'achetez jamais un ou deux spécimens. D'autres en milieu restreint ne supportent pas la vue d'un autre congénère de la même espèce, d'où la perte inévitable d'un spécimen.

* Soyez patient avec vos nouveaux arrivants ! *

Transportez délicatement vos nouveaux poissons. Les déplacements et la différence de qualité de l'eau stressent les poissons. Une fois chez vous, suivez cette méthode :
- Commencez par éteindre la lumière de l'aquarium,
- Laissez flotter le sac pendant une bonne demi-heure pour équilibrer la température de l'eau du sac avec celle de l'aquarium,
- Rallumez la lumière de l'aquarium,
- Ajoutez petit à petit un peu d'eau de l'aquarium dans le sac,
- Mettez le sac à l'horizontal en le maintenant ouvert et laissez les poissons sortir seuls sans les brusquer.

Les poissons chercheront sans doute un endroit pour se cacher avant de partir à la reconnaissance des lieux.

* Une nourriture saine et variée ! *

L'apparition de nouveaux produits réduit le problème de pollution lié à l'alimentation. La nourriture micro-encapsulée se dissout dans l'appareil digestif du poisson et non dans l'eau. La nourriture vivante est proche de l'alimentation naturelle des poissons. Quant à la nourriture en paillettes, elle permet de nourrir vos protégés tout en leur apportant les éléments dont ils ont besoin. Les poissons sont gourmands. Nourrissez-les peu mais souvent. Un jour de diète par semaine leur fait d'ailleurs le plus grand bien.

* Soyez patient et observateur ! *

On ne naît pas aquariophile averti, on le devient ! L'expérience seule fera de vous un amateur éclairé, même si l'entretien et la surveillance de votre aquarium sont peu contraignants, consacrez-lui une dizaine de minutes par jour. Le temps et l'observation sont à la base des plus grandes réussites. Ainsi, le comportement de vos poissons au cours de l'alimentation est essentiel; un poisson qui se nourrit mal ou peu révèle un problème (stress, maladie). Apprenez à les regarder, et vous apprendrez à les connaître.

* Un aquarium bien entretenu ! *

Avec la chaleur, l'eau de l'aquarium finit par s'évaporer. Bien que filtrée, elle perd de sa richesse en éléments vitaux, s'use et a besoin d'être regénérée; les déchets accumulés malgré votre vigilance risquent de polluer votre aquarium. Le renouvellement partiel de l'eau est donc impératif. Changez-la dans une proportion de 5 à 10 % par semaine. Il est souhaitable de changer un peu d'eau régulièrement, plutôt qu'une grande partie de temps en temps.

Revenir en haut de la page
 

Commentaires

avatar Chauveau
+1
 
 
a combien de degrès l'aquarium doit etre pour que des bébés guppy naissent ???
mardi 04 août 2009, 11:45
Poster une réponse
Nom *
Email pour contrôle & Réponse)
Adresse URL
Code   
ChronoComments by Joomla Professional Solutions
Soumettre le Commentaire
Annuler
avatar admin
+1
 
 
Les guppys vivent dans une température de 22°C à 28°C, il peuvent vivent à des températures inférieures, mais cela n'est pas propice à sa reproduction... néanmoins, c'est un poisson qui se reproduit très facilement, et il atteint sa maturité sexuelle aux environs 3 de mois.
mardi 04 août 2009, 22:18
Poster une réponse
Nom *
Email pour contrôle & Réponse)
Adresse URL
Code   
ChronoComments by Joomla Professional Solutions
Soumettre le Commentaire
Annuler
Nom *
Email pour contrôle & Réponse
Adresse URL
Code   
ChronoComments by Joomla Professional Solutions
ENVOYER
EN COURS
FINI
ECHEC
 

Extrait Menu Photos

Recherche personnalisée